Flambée du cours du BME suite à l’OPA de Six Group

SIX Group, propriétaire de la bourse suisse, lance une OPA sur son concurrent hispanique le BME pour 2,8 milliards d’euros, dans le but de repousser une approche concurrente d’Euronext à la bourse de Madrid.

La vague d’intérêt pour le BME, lundi, survient alors que la consolidation s’étend à toute l’industrie en Europe. La faible volatilité des marchés et la concurrence féroce dans le trading des actions ont comprimé la rentabilité des bourses, les poussant à se tourner vers de nouveaux marchés ou à réduire leurs coûts.

Le BME et SIX Group, qui ont de nombreux marchés et clients similaires, ont confirmé lundi qu’un accord avait été présenté aux actionnaires après des semaines de négociations. Euronext, qui a examiné une offre sur le BME, a déclaré lundi qu’il avait ouvert des discussions avec le conseil du groupe espagnol. Le cours du BME a grimpé de plus de 37 % pour atteindre 35 euros à l’ouverture des marchés, les investisseurs anticipant une bataille des offres.

SIX Group prévoit de couper l’herbe sous le pied d’Euronext avec une offre plus que généreuse entièrement en numéraire afin de créer le troisième groupe d’infrastructure des marchés financiers en Europe, derrière le London Stock Exchange Group et la Deutsche Börse.

L’offre de 34 euros par action représente une prime de 33 % par rapport au cours de clôture de 25,40 euros du BME le vendredi, soit une capitalisation totale de 2,1 milliards d’euros.

SIX Group, avait accumulé plus de 3,8 milliards de francs suisses de liquidités grâce à la vente d’actifs à la demande, tels que son activité de services de paiement. SIX Group Payments est la filiale la plus importante et la plus rentable du groupe.

Bien que la rentabilité des opérations boursières ne soit plus aussi attractive qu’avant, les investisseurs croient au potentiel que représente les produits dérivés tels que la collecte de données et les opérations de clearing. La consolidation de l’industrie a débuté en août avec l’opération de 27 milliards de dollars de la Bourse de Londres dans l’achat de Refinitiv, fournisseur mondial de données et d’infrastructures sur les marchés financiers.

Le BME a déclaré avoir été séduit par les engagements pris par SIX Group auprès des autorités espagnoles pour maintenir les cotations du BME, utiliser Madrid comme plate-forme pour ses activités européennes et donner au BME un “degré suffisant d’indépendance” vis-à-vis de SIX Group.

SIX Group a également déclaré avoir déposé une demande auprès des autorités réglementaires espagnoles pour autoriser la fermeture du BME à toute nouvelle offre. La transaction devrait être conclue au cours du premier semestre de l’année prochaine.

“Une alliance avec le BME apportera des avantages directs et immédiats aux parties prenantes de nos deux institutions à une époque où la consolidation de l’infrastructure des marchés financiers mondiaux s’accélère”, a déclaré Romeo Lacher, président de SIX Group.

Euronext confirme qu’il est actuellement en pourparlers avec le conseil d’administration du BME, ce qui pourrait ou non déboucher sur une offre, a déclaré Euronext, validant un rapport de l’agence éditoriale espagnole Europa Press

L’éventuel succès d’Euronext s’inscrirait dans sa stratégie de consolider un grand nombre de bourses historiques au sein d’une seule et même organisation faîtière. Euronext détient les principales bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne, Dublin et Oslo

Comments are closed.